Voyage au perou
Version française Version espagnole Version anglaise
DIVERS
...


LE MACHU PICCHU

Poste fortifié destiné à barrer l'accès de Cuzco aux peuples sauvages de la forêt ?
Sorte de couvent réservé aux vierges du soleil ?
Denier refuge, de l'inca Manco, souverain fantoche mis sur le trône par les espagnols puis révolté contre ses maîtres ?
Aucun lieu n'a suscité plus d'hypothèses, inspiré plus d'interprétations que le Machu Picchu. C'est aujourd'hui le site le plus visité d'Amérique du Sud et qualifié de 8è merveille du monde.
          
Machu Picchu

A 450 mètres au-dessus de la rivière Urumbaya, dans les Andes péruviennes, un lieu de cérémonie depuis longtemps oublié est perché sur un col entre deux montagnes. On appelle cet endroit Machu Picchu (« la vieille cime »), ce nom emprunté à la montagne qu'il surplombe lui à été donné car son nom d'origine est inconnu !

L'expédition aux gorges de l'Urubamba.(archives Hiram Bingham)Quand Hiram Bingham, archéologue de l'université de Yale et passionné par l'Amérique latine se rend au Pérou en 1911 afin de retrouver les derniers repères Incas Vilcabamba et Vitcos, il dispose de peu de renseignements provenant de chroniqueurs du XVI siècle et de surcroît contradictoires. Une fois sur place une autre source de renseignements viendra s'ajouter tel les témoignages d'indiens et en particulier celui du père Calancha, un missionnaire augustin, qui situe Vitcos proche d'un énorme rocher blanc. L'expédition de Bingham va connaître sur le terrain les pires difficultés à se déplacer et à s'orienter de par le relief et la végétation dense de la région. Il trouvera d'ailleurs des traces d'autres expéditions ayant échoué dans leur tentative. Mais en juillet 1911, Hiram Bingham touche au but. Les témoignages d'indiens se font de plus en plus précis, puis un paysan lui propose de lui montrer des ruines au sommet d'une montagne voisine. Après une ascension pénible à travers une jungle épaisse l'équipe de Bingham parvint à un endroit du site appelé aujourd'hui tombe royale. Le spectacle qui s'offre à eux va les récompenser de toutes leurs peines, ils pénètrent dans une cité magnifique, bâtie sur un nid d'aigle. En face se dresse le pic de Huayna Picchu, également recouvert de ruines.

 Machu Picchu 1911      1ères photos.(archives Hiram Bingham)

Persuadé qu'il s'agit de Vilcabamba, il monte un expédition l'année suivante pour dégager la zone et nettoyer les monuments. Ainsi la fabuleuse citadelle fut-elle révélée au monde mais ce n'était pas Vilcabamba. On a retrouvé depuis des documents qui laissent penser que cette cité serait située de l'autre coté de Cuzco.

Hiram Bingham trouva de nombreux objets de pierre, de bronze, de céramique et d'obsidienne, mais ni d'or et d'argent. Les espagnols n'ont sans doute jamais accédés à ce site car ils donnaient une description détaillée avant de le pillage or les archives espagnoles sont muettes sur le Machu Picchu. Bingham est surtout frappé par la beauté de l'appareil des monuments en pierre, qui forment un ensemble unique. Aucune civilisation au monde n'a réussi à assembler de façon aussi parfaite des blocs. Beaucoup de ces pierres taillées sont bloquées, leurs bords soigneusement profilés de telle sorte qu'une pierre s'adapte parfaitement à une autre.

Il semble que Machu Picchu ait été plus un ensemble cérémonial et religieux qu'une ville. La date de construction est incertaine, mais elle remonterait à la période de l'expansion de l'empire inca, à la fin du XV siècle. 1500 personnes pouvaient y vivre, et sur les 173 squelettes découverts, 13 seulement appartiennent au sexe masculin, ceci confirmerait la théorie selon laquelle Machu Picchu était un centre du culte du soleil et un sanctuaire pour les célèbres vierges du soleil. L'Intihuatana (« le poteau d'ancrage du soleil ») fournit un autre signe de l'importance du soleil à Machu Picchu.

Salle du soleil        L'Intihuatana        Vue du Huayna Picchu
    Salle du soleil                            Intihuatana                       Vue du Huayna Picchu

.

accueil | contact | Horizo dans vos favoris | Echange de liens
Copyright © 2001-20
17 Horizo.com - Tous droits réservés.