Voyage au Venezuela
Version française Version espagnole Version anglaise
DIVERS
...
VENEZUELA
La grotte des Guacharos



En 1799, l'explorateur allemand Alexandre Von Humbolt, se rend en Amérique du Sud, afin d’inventorier plusieurs fleuves dont l’Amazone. Au cours de son exploration, il se trouve au Vénézuela et il découvre une grotte qui de nos jours rassemble de plus en plus de scientifiques.

Alexandre Von Humbolt

 

CampementAprès avoir pénétré dans cette grotte, il se rend très vite compte de la présence d’une espèce qu’il décrit comme un oiseau aux dimensions remarquables, appelé par les aborigènes "Guacharo". Découverte de la grotte
Quand Humboldt explore la grotte des Guacharos en septembre 1799, les monks locaux lui explique comment les Indiens locaux ont chassé les oiseaux pour leurs graisses. Au milieu de l'été ils sont entrés dans la caverne avec de longs poteaux et ont détruit la plupart des milliers de nids installés sur les parois supérieures. Les jeunes oiseaux ont été tués et dépouillés de la couche de graisse, qui a été fondue dans des pots d'argile au-dessus des feux et allumée pour produire un liquide pur, clair, inodore. Comme superstitieux la crainte a empêché les Indiens de pénétrer très loin dans la grotte. La colonie d’oiseaux est malgré tout parvenu à survivre.

L'oiseau Guacharo dessiné pendant la missionAlexander von Humboldt a exploré seulement les 472 premiers mètre de la grotte, ses guides indigènes ayant refusé d’aller plus loin. Mais il a vu le plus intéressant de la grotte, les oiseaux, et a décrit ceci dans son livre. Son livre fut un best seller et remporta un grand succès en Europe, la grotte devient rapidement célèbre. Mais en raison de son site éloigné, seulement quelques personnes pouvaient se rendre sur place afin de visiter la caverne.

Le nombre de visiteurs annuels dépassent maintenant les 150 000, ce qui a pour effet d’améliorer la qualité de la vie dans la zone de Caripe. Il y’a depuis des fêtes traditionnelles. La grotte attire une large  variété de visiteurs, des spéléologues chevronnés attirés par sa profondeur inderterminée, des scientifiques du monde entier s’interressent à ce spécimen unique et à l’écosystème qu’il a créé.L'entrée de la grotte
En effet, les "guacharos" quittent leur demeure quotidiennement au coucher du soleil pour trouver de quoi manger dans un périmètre de 10km puis reviennent au lever du soleil prendre place dans les plafonds de cette grotte. Ils sont des milliers a effectué cette sortie nocturne.
A leur retour se sont donc des milliers de graines qui vont retomber au sol et dans les zones d'eau et ainsi va se créer un semblant de flore du au peu de lumière pénétrant dans la grotte mais suffisant pour permettre à tout ce petit monde de vivre. On peut donc y trouver des petits rongeurs, des crickets, des mille-pattes, des poissons, et des crabes.

La visite se fait dans le noir, par petits groupes, accompagnés d’un gardien équipé d’une lampe de faible puissance et éclairement surtout le sol afin de ne pas pertuber le Guacharo qui est très sensible à la lumière. Il ne faut pas croire que ces oiseaux ne font que dormir le jour, dès l’intrusion d’un L'oiseau Guacharoétranger dans la grotte, c’est un véritable vacarme.
Ils sont d'une couleur gris-bleue foncé, se développent jusqu’à une taille de 60 centimètres et une envergure de 110 cm, et ressemblent à un oiseau de proie.
Unique dans la famille des oiseaux il a la capacité de se diriger dans l’obscurité en utilisant des bruits aigus qui vont lui servir de radar. 

En hommage a Humboldt une statue le représentant à été édifié à l’entrée de la grotte d’après un dessin fait par son compagnon de voyage.

Alexandre Von Humbolt


.

accueil | contact | Horizo dans vos favoris | Echange de liens
Copyright © 2001-20
17 Horizo.com - Tous droits réservés.